e-commerce : les gisements de croissance transfrontalière

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Dans un effort pour convaincre les opérateurs du e-commerce de la pertinence de la livraison à l’internationale qu’il propose, DHL express vient de publier un rapport sur les opportunités économique du e-commerce transfrontalier. Details

Le secteur du e-commerce a encore de beaux jours devant lui, à condition qu’il s’internationalise. C’est ce qui ressort du rapport « The 21st Century Spice Trade: A Guide to the Cross-Border E-Commerce Opportunity ». Selon le document élaboré par l’opérateur allemand, DHL Express, le commerce électronique transfrontalier offre des taux de croissance globaux qui ne sont généralement pas disponibles dans la plupart des autres marchés au détail : les volumes du commerce de détail transfrontalier devraient augmenter à un taux moyen annuel de 25 % entre 2015 et 2020 (de 300 milliards de dollars à 900 milliards de dollars), soit deux fois le rythme de croissance du commerce électronique national.

Les détaillants en ligne peuvent également stimuler leurs ventes de 10 à 15 % en moyenne en élargissant leur offre à la clientèle internationale. Cette stimulation peut être beaucoup plus importante s’ils disposent d’une offre de services « premium ». Selon le rapport, les détaillants et fabricants qui ont incorporé une option de livraison plus rapide dans leurs boutiques en ligne ont observé une croissance 1,6 fois plus rapide en moyenne que les autres acteurs du marché.

Commercialiser “Brand Africa”

Ce postulat s’applique également en Afrique. « La popularité de « Brand Africa » a augmenté de façon exponentielle ces dernières années ; il est temps pour les détaillants de franchir les frontières et d’ouvrir leurs entreprises au commerce international. Souvent, les détaillants choisissent de ne pas promouvoir leurs entreprises à l’échelle internationale et, pire encore, négligent l’intérêt des ventes internationales en raison de l’idée fausse selon laquelle ces dernières sont trop difficiles à gérer et à honorer », indique Hennie Heymans, directeur général de DHL Express pour l’Afrique subsaharienne.

Mais ce ne sont pas uniquement les opérateurs du e-commerce qui profiteront de cette hausse de régime. L’approvisionnement et la demande devenant de plus en plus sophistiqués, les fabricants profitent aussi du commerce électronique pour adopter des modèles de vente au détail (sans passer par les « intermédiaires ») et pour offrir leurs produits en ligne au client final. Ils attendent ainsi une accélération de la croissance du commerce électronique transfrontalier 30 % plus rapide que celle des autres groupes de détaillant. En fait, les clients de nombreux marchés deviennent plus exigeants. Ils considèrent, selon une étude présentée dans ce rapport, la disponibilité des produits, ainsi que les offres attractives, comme des facteurs déterminants pour réaliser des achats en ligne auprès de détaillants étrangers. Quant aux défis signalés des achats transfrontaliers, ils résident dans la logistique, la confiance, l’expérience client et le prix.

La naissance d’un nouveau écosystème

Mais dans le même temps, les détaillants en ligne peuvent entreprendre un certain nombre d’étapes relativement faciles à réaliser pour identifier, cultiver et satisfaire la demande issue de l’étranger. Le rapport souligne que la tendance du commerce électronique a donné naissance à un nouvel écosystème de facilitateurs et de solutions toutes prêtes (tels que les prestataires de paiement et les programmes qui localisent l’expérience d’un site Web pour le visiteur), qui aide les détaillants à adapter leur offre au monde numérique et à effectuer des transactions avec les clients des marchés étrangers. Les partenaires logistiques d’envergure mondiale peuvent apporter leur soutien pour identifier le bon compromis entre l’entreposage centralisé et local, tandis que les options de livraison rapides, fiables et flexibles peuvent être un outil important pour transformer les intérêts spéculatifs en une fidélisation de clientèle à long terme.

Source : http://afrique.latribune.fr/africa-tech/e-business/2017-03-01/e-commerce-les-gisements-de-croissance-transfrontaliere.html

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »