#SAAS Algolia lève 53 millions de dollars et se lance à Londres

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

La startup française Algolia boucle un tour de table de série B mené par Accel auprès des fonds SaaStr, Alven Capital, Point Nine Capital et Storm Ventures mais aussi de plusieurs prestigieux business angels, à l’instar de Clark Vallberg, le CEO d’InVision.

Jackpot pour Algolia ! La startup française vient de boucler un nouveau tour de table de 53 millions de dollars (environ 47 millions d’euros) lors d’un financement de série B mené par Accel. Le fonds SaaStr de Jason Lemkin, Jyoti Bansal (fondateur et président d’AppDynamics), Clark Valberg (cofondateur et CEO d’InVision) et Des Traynor (cofondateur et CSO d’Intercom) ont notamment participé à cette levée, aux côtés des précédents investisseurs Alven Capital, Point Nine Capital et Storm Ventures.

Algolia fournit aux entreprises l’infrastructure, le moteur et les outils nécessaires pour qu’elles puissent créer facilement une expérience de recherche intuitive, à la fois rapide et pertinente pour leurs utilisateurs. Et, grâce à cette levée de fonds, la startup diversifiera encore davantage les services qu’elle propose à ses clients, comme par exemple une recherche fiable même dans des zones à faible connectivité voire sans aucune connectivité (Algolia Offline) ou encore une recherche d’adresse à intégrer (Algolia Places).

Algolia Cofounders speaking

Nous nous sommes installés aux Etats-Unis et Paris est pour l’instant notre seul bureau en Europe, rappelle Julien Lemoine, cofondateur et CTO d’Algolia. Cette levée va nous permettre de nous déployer dans d’autres pays européens – nous sommes en train de recruter pour notre prochain bureau à Londres – mais également en Asie.” Aujourd’hui constituées de 115 personnes, les équipes d’Algolia devraient s’étoffer pour atteindre les 175 personnes d’ici la fin de l’année. Et la startup ne cache pas ses ambitions : “à long terme, nous deviendrons une société de 1000 personnes“, anticipe Julien Lemoine.

Créée en 2012 par Nicolas Dessaigne et Julien Lemoine, Algolia dispose aujourd’hui de bureaux à Paris, San Francisco, New York et Atlante et compte plus de 3000 clients, parmi lesquels Periscope (Twitter), Twitch.tv (Amazon) ou encore Medium. La pépite, passée par le très sélectif Y Combinator, avait levé 18,3 millions de dollars en 2015, après avoir déjà bouclé deux tours de 1,5 puis 1,2 million de dollars.

Bien que Julien Lemoine affirme que les levées de fonds successives permettent à la startup de garder le cap en matière d’innovation, il souligne aussi que la startup “a toujours un plan B“. “Nous avons la possibilité d’être rentables. Si nous sommes en capacité de lever des fonds, tant mieux mais si le marché se retourne et qu’une levée n’est plus pertinente, nous savons que nous avons une autre possibilité.

Source : https://www.maddyness.com/finance/2017/06/08/saas-algolia-leve-53-millions-de-dollars/

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »