Venture capital for Africa révèle les clés de réussite des startups du Continent

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

La dernière livraison de la plateforme de connexion et de levée de fonds, Venture Capital for Africa, apporte une donne encore ignorée dans les performances de la jeune entreprise en Afrique : sa réussite repose d’abord sur le potentiel et la solidité de ses fondateurs. Intitulée «2017 Venture Finance in Africa», l’étude fait le zoom sur les facteurs clé derrière l’émergence des startups africaines, désormais socle du développement du Continent.

La nouvelle est à prendre en modèle pour les dirigeants qui ambitionnent de se lancer dans «l’aventure» entreprenariale. La version 2017 de l’étude de Venture capital for Africa (VC4A) assure que la solidité de l’équipe de fondateurs est un facteur clé pour la réussite des startups africaines.

«L’un des principaux résultats de la recherche de cette année portant sur les startups africaines concernait l’identification de leurs caractéristiques uniques par rapport à leur de niveau de performance commerciale. Et bien que de nombreux facteurs entrent en ligne de compte lors de la création d’une entreprise, l’analyse des données montre clairement qu’une solide équipe de fondateurs est le facteur clé de la réussite des entreprises en Afrique», rapporte VC4A dans un communiqué rendu public à l’occasion de la publication de l’étude 2017 Venture Finance in Africa.

Selon VC4A, les données rassemblées montrent que la solidité de l’équipe de fondateurs n’est pas un simple élément déterminant, mais aussi et surtout «la seule caractéristique commune à toutes les entreprises qui parviennent à progresser».

L’approche genre est à prendre au sérieux…

Pour arriver à ces conclusions, VC4A a basé ses recherches sur un échantillon composé de 1 866 entreprises de 41 pays africains, et de 111 investisseurs axés sur l’Afrique et répartis un peu partout dans 39 pays dans le monde. L’étude met en relief la réussite des jeunes entreprises «au stade précoce et à forte croissance d’Afrique» et les actions menées par les investisseurs «au stade précoce». Plusieurs indicateurs ont été retenus pour satisfaire les critères, dont la création d’emplois, la performance, les investissements, l’intérêt des investisseurs, les acteurs de l’écosystème et les facteurs de réussite.

Et si la performance des startups africaines est liée à la qualité de leurs équipes de fondateurs, le 2017 Venture Finance in Africa a permis aussi de déceler les critères de composition de ces équipes. L’étude s’est appuyée sur deux catégories de données recueillies auprès de 100 entreprises, «émergentes» et «établies».

Ainsi, les critères les plus saillants qui expliquent la composition des équipes sont l’éducation, l’égalité d’âge et des sexes. Sur ce dernier point, le rapport note que «l’égalité des sexes peut davantage expliquer la réussite de l’entreprise, étant donné que les équipes fondatrices des projets couronnés de succès sont plus susceptibles d’inclure des fondateurs de sexe masculin et féminin. Il convient de souligner que 46 % de ces entreprises comprennent une fondatrice dans leur équipe. Les équipes exclusivement composées de femmes dirigent 9 % des startups ».

Un tableau de bord pour les investisseurs et les chefs d’entreprise

Effectuée chaque année, l’étude VC4A est dans sa quatrième édition consécutive. La collecte des données s’effectue en continu via le portail de la plateforme, VC4A.com. Les initiateurs de celle-ci expliquent que, dans la mesure où la communauté continue de croître, le rapport génère des aperçus des événements au sein du plus grand échantillon de startups. Ces informations «sont utiles pour les entrepreneurs et pour les systèmes de soutien sur lesquels ils se reposent pour prendre des décisions éclairées», note le communiqué de VC4A. Pour les dirigeants, l’étude tombe à point nommé :

«Nous entrons véritablement dans une nouvelle phase de croissance des startups sur le continent. Non seulement le nombre de startups a continué de croître à un rythme impressionnant, mais elles parviennent également de mieux en mieux à devenir des entreprises durables bien positionnées pour la croissance», a déclaré Ben White, CEO de VC4A.

Source : http://afrique.latribune.fr/entreprises/2017-07-24/venture-capital-for-africa-revele-les-cles-de-reussite-des-startups-du-continent-745060.html

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »