Les levées de fonds réalisées par les start-up africaines ont atteint 560 millions $ en 2017

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Les start-up se portent comme un charme en Afrique. Les jeunes pousses du continent ont réalisé des levées de fonds d’une valeur globale de 560 millions de dollars en 2017, ce qui représente un bond spectaculaire de 53 % par rapport à 2016, selon une étude publiée le 20 février par le fonds de capital-risque Partech Africa.

Durant l’année écoulée, 124 startups ont réalisé 128 opérations de levée de fonds contre 77 opérations en 2016.

La ventilation par secteur d’activité des levées de fonds réalisées en 2017 fait ressortir que le jeunes pousses opérant dans le secteur de l’inclusion financière ont mobilisé 253 millions de dollars, soit 45% des fonds injectés par les investisseurs internationaux dans les start-up actives en Afrique.

Les start-up opérant dans le domaine de l’inclusion bancaire ont levé 119 millions de dollars en 2017, en progression de 70 % par rapport à l’an dernier tandis que les «insurtech», ces sociétés technologiques actives dans le secteur des assurances, ont mobilisé plus de 14 millions de dollars d’investissements en 2017, ce qui représente une hausse 470 % par rapport à 2016 !

Les start-up opérant dans le domaine des services de consommation en ligne et via le téléphone mobile ont, quant à elles, capté 236 millions de dollars, soit 42% des fonds globaux levés par les start-up du continent.

L’Afrique du Sud arrive en tête des pays africains ayant attiré le plus de financement pour les start-up, avec 167,9 millions de dollars (30 % du total des levées de fonds),  ce qui représente un bond de 74 % comparativement à 2016. La nation arc-en-ciel a ainsi ravi la première place de ce classement au Nigeria qui occupe désormais la 3è place derrière le Kenya. Les levées de fonds réalisées par les jeunes pousses nigérianes ont représenté en 2017 quelque 115 millions de dollars contre 147 millions pour les start-up kényanes. Viennent ensuite l’Egypte (36,9 millions de dollars), le Rwanda (36,7 millions), le Ghana (20,04 millions), l’Ouganda (16 millions), le Sénégal (10,7 millions) et le Maroc (3,9 millions). Le Cameroun ferme le Top 10 avec 2,7 millions de dollars mobilisées par les jeunes pousses durant l’année écoulée.

Source : https://www.agenceecofin.com/investissement/2202-54588-les-levees-de-fonds-realisees-par-les-start-up-africaines-ont-atteint-560-millions-en-2017

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »